Maïlys de Villoutreys

Soprano

 

Après quelques années de violon, Maïlys de Villoutreys intègre à 9 ans la Maîtrise de Bretagne, et découvre ainsi le chant avec Jean-Michel Noël, participant à de nombreux concerts, enregistrements et tournées.

Tout en poursuivant des études d’Italien à l’Université, elle est l’élève de Martine Surais au Conservatoire de Rennes, puis se perfectionne avec Isabelle Guillaud et Alain Buet au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle obtient brillamment son Master en 2011.

Maïlys de Villoutreys découvre la scène dès son plus jeune âge en interprétant des rôles d’enfants à l’Opéra de Rennes (Sophie dans Let’s make an opera de Britten, Yniold dans Pelléas et Mélisande de Debussy). Plus tard, elle est Miss Ellen dans Lakmé à l’Opéra de Rouen, Aspasia dans La Pietra del Paragone (Rossini) au Teatro Regio de Parma, et incarne plusieurs rôles mozartiens : Barberina, puis Pamina au CNSMDP, la Reine de la Nuit (dir. N. Krüger), et plus récemment Melia dans Apollon et Hyacinthe, à la Cité de la Musique à Paris. A l’Opéra Royal de Versailles, elle chante Amour (Orphée et Eurydice, Gluck) dirigée par G. Grazioli, et Clarine (Platée, Rameau) sous la baguette de J-C Malgoire.

Passionnée par la musique de chambre, elle forme avec la harpiste Delphine Benhamou le duo Asturiana.

Son goût prononcé pour le répertoire baroque l’amène à se produire avec de nombreux ensembles : on peut ainsi l’entendre régulièrement avec les Folies Françoises, mais aussi avec Amarillis, Pygmalion, le Ricercar Consort, les Musiciens du Paradis, l’ensemble Desmarest… En 2012, elle enregistre la cantate Clytemnestre de Cherubini avec la Kölner Akademie (dir. Michael Willens) sous le label CPO.

En 2015/16, Maïlys chantera le rôle de Clarice dans l’opéra baroque/contemporain d’Antoine Dauvergne et Gérard Pesson avec l’ensemble Amarillis : La Double Coquette (Scène Nationale de Besançon, Grand Théâtre d’Angers, Festival Croisements à Pékin, Festival du French May à Hong Kong, Festival de Sablé-sur-Sarthe, Théâtre de la Ville à Paris, L’Arsenal de Metz, Dock Street Charleston USA, Montclair New Jersey USA…), mais aussi participera en tant que soliste à des concerts avec les ensembles : Les Surprises, Le Banquet Céleste, Pygmalion (Passion selon St Matthieu), Amarillis… Elle chante également dans l’Enfant et les Sortilèges, avec Stéphane Denève et le SWR Stuttgart (concerts et enregistrement), ainsi que dans l’Oristeo de Cavalli, avec le Concerto Soave, dans une mise en scène d’Olivier Lexa.

En 2016/17, Maïlys chantera à nouveau Clarice dans La Double Coquette avec l’ensemble Amarillis pour Angers Nantes Opéra et l’Opéra de Lille. Elle participera également à une création mondiale de Ramon Lazkano au Théâtre du Châtelet et à San Sebastian.

Récemment, Maïlys a participé aux derniers disques du Trio Dauphine (chansons de Laborde) et de l’ensemble Amarillis (opera baroque contemporain La Double Coquette), et en 2016 sortent Conversations avec Dieu par le Concert Etranger (motets et cantates de Hammerschmidt, Telemann, Bruhns, Scheidt) et Il Pianto della Madonna avec l’Ensemble Desmarest.

 

After a few years studying violin, Maïlys de Villoutreys enters the Maîtrise de Bretagne at nine year’s old, and discovers the singing with Jean-Michel Noël, taking part in numerous concerts, recordings and tours.

While pursuing Italian studies at college, she becomes the pupil of Martine Surais in Rennes Conservatoire. Then, she carries on with Isabelle Guillaud and Alain Buet at the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, where she finishes successfully her master in 2011.

Maïlys de Villoutreys discovers the stage since her younger age, interpreting children roles at the Opéra de Rennes (Sophie in Let’s make an opera from Britten, Yniold in Pelléas et Mélisande from Debussy). Later on, she is Miss Ellen in Lakmé at the Opéra de Rouen, Aspasia in La Pietra del Paragone (Rossini) in Teatro Regio de Parma, and take on several mozartian roles : Barberina, then Pamina at the CNSMDP, the Queen of the Night (conductor N. Krüger), and more recently Melia in Appolo and Hyacintha, at Cité de la Musique in Paris. At the Opéra Royal de Versailles, she sings Amour (Orphée et Euridyce, Gluck) conducted by G. Grazioli, and Clarine (Platée, Rameau) under Jean-Claude Malgoire baton.

Passionate about chamber music, she creates with harpist Delphine Benhamou the Asturiana Duet.

Her taste for baroque repertoire brings her to sing with many baroque ensembles. She can be heard regularly with the Folies Françoises, but also with Amarillis, Pygmalion, the Ricercar Consort, the Musiciens du Paradis, the ensemble Desmarest… In 2012, she recorded the cantata Clytemnestre from Cherubini with the Kölner Akademie (conductor Michael Willens) under label CPO.

In 2015/16, Maïlys will sing the role of Clarice in a Antoine Dauvergne (baroque) & Gérard Pesson (contemporary) opera with Amarillis ensemble (Scène Nationale de Besançon, Grand Théâtre d’Angers, Croisements Festival in Pekin, French May Festival in Hong Kong, Festival de Sablé-sur-Sarthe, Théâtre de la Ville Paris, L’Arsenal in Metz, Dock Street Charleston NY USA, Montclair New Jersey USA, KunstFestSpiele Hannover…), but will also sing recitals with ensembles : Les Surprises, Le Banquet Céleste, Pygmalion (St Matthew Passion), Amarillis (Rameau with tenor Mathias Vidal)… She also takes part to L’Enfant et les Sortilèges (Ravel), with Stéphane Denève and the SWR Stuttgart (concerts and recording) and to L’Oristeo (Cavalli), with the Concerto Soave, directed by Olivier Lexa.

In 2016/17, Maïlys will sing again Clarice in La Double Coquette with ensemble Amarillis for Angers Nantes Opera and Lille opera. She will also take part in a world premiere of Ramon Lazkano at the Théâtre du Châtelet and in San Sebastian.

Recently, Maïlys participated to the last recordings of the Trio Dauphine (Laborde’s songs) and of the ensemble Amarillis (baroque and contemporary opera La Double Coquette), and in 2016 are released Conversations avec Dieu par le Concert Etranger (motets and cantatas from Hammerschmidt, Telemann, Bruhns, Scheidt) and Il Pianto della Madonna with l’Ensemble Desmarest.


Videos

Bach - La passion selon Saint-Jean (Ensemble Allegri)
Laborde - Non, non, tous les coeurs (Trio Dauphine)
Mozart - Apollon et Hyacinthe (Les Folies Françoises)
Dauvergne & Pesson - La Double Coquette (Amarillis)

Biographie en français

Après quelques années de violon, Maïlys de Villoutreys intègre à 9 ans la Maîtrise de Bretagne, et découvre ainsi le chant avec Jean-Michel Noël, participant à de nombreux concerts, enregistrements et tournées.

Tout en poursuivant des études d’Italien à l’Université, elle est l’élève de Martine Surais au Conservatoire de Rennes, puis se perfectionne avec Isabelle Guillaud et Alain Buet au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle obtient brillamment son Master en 2011.

Maïlys de Villoutreys découvre la scène dès son plus jeune âge en interprétant des rôles d’enfants à l’Opéra de Rennes (Sophie dans Let’s make an opera de Britten, Yniold dans Pelléas et Mélisande de Debussy). Plus tard, elle est Miss Ellen dans Lakmé à l’Opéra de Rouen, Aspasia dans La Pietra del Paragone (Rossini) au Teatro Regio de Parma, et incarne plusieurs rôles mozartiens : Barberina, puis Pamina au CNSMDP, la Reine de la Nuit (dir. N. Krüger), et plus récemment Melia dans Apollon et Hyacinthe, à la Cité de la Musique à Paris. A l’Opéra Royal de Versailles, elle chante Amour (Orphée et Eurydice, Gluck) dirigée par G. Grazioli, et Clarine (Platée, Rameau) sous la baguette de J-C Malgoire.

Passionnée par la musique de chambre, elle forme avec la harpiste Delphine Benhamou le duo Asturiana.

Son goût prononcé pour le répertoire baroque l’amène à se produire avec de nombreux ensembles : on peut ainsi l’entendre régulièrement avec les Folies Françoises, mais aussi avec Amarillis, Pygmalion, le Ricercar Consort, les Musiciens du Paradis, l’ensemble Desmarest… En 2012, elle enregistre la cantate Clytemnestre de Cherubini avec la Kölner Akademie (dir. Michael Willens) sous le label CPO.

En 2015/16, Maïlys chantera le rôle de Clarice dans l’opéra baroque/contemporain d’Antoine Dauvergne et Gérard Pesson avec l’ensemble Amarillis : La Double Coquette (Scène Nationale de Besançon, Grand Théâtre d’Angers, Festival Croisements à Pékin, Festival du French May à Hong Kong, Festival de Sablé-sur-Sarthe, Théâtre de la Ville à Paris, L’Arsenal de Metz, Dock Street Charleston USA, Montclair New Jersey USA…), mais aussi participera en tant que soliste à des concerts avec les ensembles : Les Surprises, Le Banquet Céleste, Pygmalion (Passion selon St Matthieu), Amarillis… Elle chantera également dans l’Enfant et les Sortilèges, avec Stéphane Denève et le SWR Stuttgart (concerts et enregistrement), ainsi que dans l’Oristeo de Cavalli, avec le Concerto Soave, dans une mise en scène d’Olivier Lexa.

Début 2015 sortent deux disques  : l’un avec le Trio Dauphine dédié aux chansons de Laborde, déjà salué par la critique, l’autre avec l’ensemble Amarillis, un opéra baroque contemporain : La Double Coquette.