Sur les Pas d’Orphée

Tuesday 24 February 2015 20:30/21:45
L'ARC, Scène Conventionnée Voix - Rezé 
AmarillisMaïlys de Villoutreys
Loading Map....

L'ARC, Scène Conventionnée Voix

24 rue de la Balinière
44400 Rezé France

Ensemble AMARILLIS / Direction Musicale Héloïse Gaillard & Violaine Cochard

PROGRAMME




Jean-Philippe Rameau (1683-1764) Cinquième Concert
La Forqueray
La Cupis
La Marais
Pour hautbois ou flûte, violon, viole et clavecin

Jean-Philippe Rameau, Les Incas du Pérou (entrée des Indes Galantes)
Air de Clarine Soleil, fuis de ces lieux
Extrait de Platée (1749)

Jean-Philippe Rameau Deuxième Concert
La Laborde
La Boucon
L’Agaçante
Menuet 1 et 2

Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) Cantate Orphée
Soprano, flûte, violon et basse continue

Chaconne (5ème sonate)
Deux dessus et basse continue

Jean-Philippe Rameau Cantate Orphée
Soprano, hautbois ou flûte, violon, et basse continue




A PROPOS

2014 vient de sonner le 250e anniversaire de la mort de Jean-Philippe Rameau, largement célébré dans ce programme comme un Orphée des Lumières. Et justement le concert évoque en parallèle la figure mythique d’Orphée en s’appuyant sur deux cantates françaises qui relatent deux épisodes complémentaires de son histoire.
Clérambault met en scène le magicien capable d’émouvoir la terre entière grâce à ses chants et qui va obtenir de Pluton la permission de ramener son Eurydice bien-aimée à la vie. Rameau va ouvrir précisément sa cantate au moment où Orphée remonte de l’empire des ombres, accompagné de son Eurydice, mais avec l’interdiction de lui adresser un seul regard sous peine de la perdre (et on connait l’issue fatale…). Les musiques de Clérambault et de Rameau nous plongent dans cette sensualité propre au 18e siècle qui fait écho à cette phrase prononcée par Rameau : « la vraie musique est le langage du coeur ».